Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1ere maladie infantile : la varicelle

varicelle.jpg

L'oisillon est fort, elle est passé au travers de 2 périodes de contamination cette année : la crèche, et le fils d'une pmette qui a un petit garçon qui fréquente la crèche depuis cette rentrée) et là c'est bon la 3e est le bonne, mon poussin est couvert de boutons !!! Pas de doute c'est bien elle c'est la varicelle. 

Etape 1 : les symptômes

Cela avait commencé avant-hier lorsque je suis allée chercher ma puce au centre de loisirs. Elle m'annonce toute guillerette que sa maîtresse lui a dit qu'elle avait la varicelle ! Allons bon, et pas un mot dans son cahier de liaison ??? Je vérifie le soir et pas de bouton...Ensuite elle chante que plusieurs de ses camarades ne sont pas venus car ils ont la varicelle ! Je me dis ben en fait c'est qu'elle a du confondre... Et hier dans son bain, je constate sans détour en la voyant se gratter de partout, de petits boutons roses un peu partout sur son dos et quelques uns sur ses bras. Donc j'appelle mon super-pédiatre sur son portable, j'ai rendez-vous le lendemain matin à son cabinet. J'essaye autant que possible de positiver avec Doudou de la situation :

1/ elle la choppe avant les fêtes

2/ je ne bosse pas donc je peux m'occuper d'elle s'il y a éviction de l'école

3/ je vais passer du temps avec elle

Etape 2 : l'alerte

Mais ensuite s'ensuit un phénomène étrange, on se met à appeler toute la famille pour prévenir de l'événement : ELLE A LA VARICELLE ! En premier ma mère car elle avait prévu de l'emmener au cirque vendredi depuis des mois "ben non ça va pas être possible, surtout que le thermomètre exterieur frise avec le zéro !", puis vient le beau-frère car on avait prévu l'anniversaire de la cousine "ah elle a la varicelle (d'un ton détaché) et le répète à sa femme qui hurle au loin "pas de souci comme ça on sera débarrassé d'un coup pour les 2 (eh oui il y a aussi la 2nde cousine qui pourrait être contaminée). Ah tiens, y'en a qui sont favorables aux varicelles parties !!!? Bon on verra comme elle se sentira d'ici le we.

Puis on prévient les amis qu'on a vu le we précédent (car le virus est contagieux 2 jours avant l'apparition des boutons). Oups on a vu le filleul de Doudou ! 

Et enfin les voisins qui ont des enfants qui fréquentent la même école que ma fille. 

  • 1ere voisine qui a 4 enfants : "c'est bon les 4 l'ont eu et j'ai enchainté avec la scarlatine !"
  • 2eme voisine qui a 2 enfants : " "Ah ? ben non les 2 n'ont pas encore eu la varicelle"

J'ai l'impression de suivre le manuel du bon citoyen en cas de pandémie.

Etape 3 : le traitement

Visite chez le pédiatre à 11h, j'essaye d'expliquer avec diplomatie qu'elle va voir un médecin pour sa varicelle, et que si elle est sage elle aura droit à une sucette et des tours de manège. Oui en bonne mère indigne que je suis, je mets une belle carotte pour obtenir un oisillon tout sage pour cette journée que je sens pas comme les autres.

Tout va bien, l'oisillon est sage, et se laisse habiller, puis déshabiller sur place. Elle se laisse examiner sans broncher ni pleurer. Elle me réclame ensuite bien sa récompense en sortant !

Donc j'ai du doliprane si douleur et ne rien donner d'autre (pas d'advil, par exemple), un savon liquide antiseptique, et un sirop antihistaminique le soir pour limiter le grattage. 

Et attendre...que ça passe. J'ai demandé un justificatif pour l'éviction à l'école surtout pour éviter de payer la cantine et le centre de loisirs pour rien. Car selon la loi théoriquement l'école ne peut refuser un enfant parce qu'il a la varicelle mais psychologiquement pour l'enfant ce n'est pas drôle d'être mis à l'écart parce qu'il est défiguré de boutons ! Et la vie sociale bordel ! De toute façon comme tout bon parent, cela vous culpabilisera à mort de laisser aller votre petit bout qui de toute façon devra retourner à la maison dès qu'il y aura suspicion de fièvre. Bref, mon pédiatre le sait bien, la directrice de l'école aussi donc minimum 5 jours à 1 semaine au chaud à la maison.

J'ai demandé quand même si cela limitait mes déplacements avec ma puce, la pauvre isolée du monde si stimulant de l'école. Car oui, elle ADORE aller à l'école et même le we elle nous réveille à 7h du matin dans ses bons jours en hurlant "Paaaaapa !" pour réclamer son biberon ! Ben non, je peux la trimbaler dans les lieux publics : pharmacie, centre commercial, manège ! Ouiiii comme ça je rendrai service à plein de parents qui auront aussi leur épisode varicelle mais avant les fêtes ! Qu'est-ce que je suis partageuse hein ?

Etape 4 : prévention

Euh quand même ma mère m'a collé le doute, ça ne craint rien pour le kinder pingui que je couve ? Selon des pmettes qui ont déjà été confronté à la question, la réponse est non si la maman l'a déjà eu.

Théoriquement toujours on l'a une fois et c'est bon, sauf si on l'a eu très jeune (avant les 2 ans), potentiellement l'enfant peut refaire une varicelle. Toujours pour rassurer les jeunes mamans qui pourraient me lire, si la mère l'a eu après ses 2 ans, il y a peu de risques que son nourrisson développpe la maladie avant sa première année.

Par contre, si une maman est enceinte mais n'est pas immunisé, et a été en contact d'enfants contagieux, il faut prévenir son médecin car les conséquences peuvent être très grave des problèmes neurologiques jusqu'à la perte de son enfant.

J'ai appris grâce au net, qu'il existait sinon un vaccin. Donc si une femme a un projet bébé et qu'elle sait qu'elle n'est pas immunisé autant faire le vaccin puisqu'il existe. C'est comme la rubéole, je n'étais pas immunisé ne l'ayant jamais eu et mon médecin traitant m'a fait faire le vaccin avant de lancer mon projet bébé.