Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'art de changer une couche...

http://img7.imageshack.us/img7/7427/strip87.jpg

Existe-t-il des championnats de rapidité de changement de couche ? Car faire ça entre 6 à 10 fois en moyenne par jour, multiplié par 365 jours,... sortez vos calculatrices... ce serait bien de ne pas y mettre plus de 10mn à chaque fois non ? Bon ce qui me rassure c'est que cela s'arrêtera un jour ! 

Première épreuve : les décibels du cri de votre bébé. Car un bébé n'aime pas être dénudé et donc crie pour vous faire comprendre que cela ne lui plait pas. Jusqu'ici tout va bien. Sauf que changer une couche de jour et de nuit, ce n'est pas pareil. Et même si notre capacité de résistance aux cris de bébé grandit de jour en jour. On voudrait fissa torcher la tâche vite fait et bien fait.

Ensuite, tout dépend s'il s'agit d'un pissou ou d'un caca explosif. Au démarrage, j'avoue avoir pris mon temps pour bien déboutonner doucement les multiples boutons pressions de ses pyjamas et de son body pour ne pas la traumatiser des mains inexpertes de la maman-oiseau que je suis. Mais au bout de quelques jours : hop là, on dégraffe d'un coup sec et bébé ne crie pas plus ! Enfin si cela arrive je ne vous le cache pas mais au moins vous avez gagné quelques secondes. La puéricultrice de la maternité avait raison, au départ on déboutonne TOUS les boutons et quand vous savez que vous allez faire ça minimum 10 fois par jour, vous apprenez vite à n'enlever que le bas ! Ah mais oui, mais il faut bien remonter le body et le pyjama pour pouvoir enlever la couche : scène de crime insoutenable surtout en cas de caca explosif... Tout va bien si vous avez bien mis la couche la précédente fois, sinon vous êtes bon pour une toilette complète. 

Personnellement je n'avais jamais changé de couches avant ma fille. J'ai appris à la maternité où le 1er jour c'est la puéricultrice qui vous montre et vous regarder, et le 2e jour c'est vous qui la changez et elle regarde, et enfin le 3e c'est sans filet !

Alors pour celles qui s'interrogeraient, non ce n'est pas difficile de mettre ou d'enlever une couche. Mais sur les paquets de Pampers, j'ai cherché et bizarrement il n'y a pas de mode d'emploi. Il doit exister des vidéos je crois sur le site !

Premièrement (et spéciale dédicace à la pmette qui se reconnaîtra...), il y a un sens à la dite couche. Les petits personnages sur cette dernière ne sont pas uniquement décoratif. Ils permettent de savoir que c'est sur le ventre de votre bébé que cette partie doit finir. Ensuite vous remarquerez que certains personnages se retrouvent de façon symétrique...c'est pour repérer là où doivent se rabattre les scotchs. 

 

Astuces de l'hirondelle :

Avant de commencer à ouvrir le "paquet", assurez-vous d'avoir bien tout sous la main : coton, eau, lait de toilelette, liniment, et ... surtout DES couches. Car oui, plusieurs couches peuvent vous être utiles. Mon chéri et ma mère ont plus d'une fois, du utiliser en 1 seul change 4 à 5 couches... ! Comment est-ce possible ? 

Ma méthode pour l'éviter il convient de démarrer le change par mettre une couche propre en dessous. En effet que ce soit garçon ou une fille (égalité des sexes sur ce point), la chair de votre chair aura de temps en temps l'envie de vous faire un cadeau bonux en live ! Donc préparer le terrain pour plus de réactivité ! J'ai trouvé le truc...si elle me fait à nouveau le coup, je referme et j'attends qu'elle ait fini pour reprendre !

A l'ouverture de la couche, on découvre donc le cadeau surprise : pissou ou caca, dans tous les cas, il faut nettoyer soigneusement. En cas de pipi, c'est plus "clean" d'apparence à nettoyer, mais il faut bien penser à laver entre les plis des cuisses et des fesses car on ne voit pas les traces d'urine. Je ne pense pas qu'il existe des lampes UV comme dans la série Les Experts qui faciliteraient bien la tâche. En cas de caca, la couleur jaune/marron/vert qui vous semblera même parfois phosphorescent ne laisse aucun doute où il faudra intervenir ! 

J'avoue après avoir eu un "épisode" d'une journée complète de caca explosif, j'ai fini par utiliser mes lingettes Mustela achetées pendant ma grossesse. Oui, c'est mieux l'eau et le coton mais bon là, j'étais en rupture de stocks... Et c'est vrai que c'est bien pratique et en plus cela vous laisse une agréable odeur qui masquera la précédente que vous aurez vite envie d'oublier. Et encore, il paraît qu'avec la diversification ce sera pire ! 

Quand vous aurez tout bien nettoyé, et refermer correctement la couche en vous assurant que ce n'est pas trop serré mais suffisamment pour éviter les fuites, vous devez refermer le bas du body et un coup sur 2, vous vous planterez dans les boutons et pourtant il n'y en a que 3 dans l'entre-jambe. Moi je commence par viser celle du mileu, ensuite pour les 2 autres c'est facile....

Enfin,la difficulté de l'épreuve peut être augmentée avec bébé qui gigote et crie à la fois. J'ai même parfois un petit vomi qui vient compliquer la tâche. Donc comment faire ? J'empoigne les 2 jambes d'une main et je nettoie et glisse la couche de l'autre. Pour les cris : Doudou et ma mère ont commencé avec l'utilisation excessive de la tétine pour faire sourdine (car bébé continue de crier même avec une sucette dans la bouche...donc cela ne fait pas exactement comme sur votre télécommande : "silence"). Moi, je préfère essayer de battre le reccord de vitesse. Pour la gestion du vomi surprise, il faut être réactif...sinon il va falloir recommencer à l'habiller...c'est dire changer le pyj et le body...et donc dénuder bébé...et hop c'est reparti pour un tour ! Mais il y a aussi l'option, changer votre bébé régurgiteur en lui mettant son bavoir. Ce n'est pas orthodoxe, mais pragmatique...un bavoir c'est pour les bavous !

 

PlumeQuiEnfante 27/12/2011 16:09

Et bien dis donc ! Il ne manque plus que le film tutoriel en live pour compléter ;-)
Et oui, c'est moi, la vilaine tante qui avait mis la couche à l'envers ! ;-)