Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La toilette et le bain par les papas...

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRyT511tdt4YnmHQlVxo91_c4AYDHU6wnFPzVCkOi7dffuMPQhct8cfnbvU8w

Si vous avez comme moi la trentaine, vous devriez avoir dans votre album de naissance une photo de vous bébé dans le bain et plein de ballons multicolors que le papa (car c'est souvent lui) aura gonflé avec patience. Car j'ai fait ma petite enquête auprès de mes copains, on a TOUS cette photo souvenir. Comme pour se rappeler oh combien la toilette et surtout le bain est un moment agréable, détendu, privilégié et de complicité avec ses parents... Tous les superlatifs de satisfaction sont employés par de nombreux de parents qui adooooorent donner le bain à son enfant le soir généralement après une journée de boulot.

Hum...ce n'était pas tout à fait le cas pour mon Doudou à ses débuts de jeune papa. Son meilleur pote (vous savez celui qui nous a offert le R2D2 à Noël : personnage assez récurrent dans mes billets dont il va falloir que je trouve un surnom...genre Super-Pote-Papa) nous en avait fait un pub d'enfer ! Genre teasing d'un film émouvant, drôle, plein d'humour etc... Ben non, déception de Doudou qui était très très motivé pour s'occuper de notre fille quand nous étions à la maternité ; chaud bouillant et très attentif aux explications des puéricultrices sur la toilette, le change et le bain. Au passage, j'ai découvert un nouvel aspect de la personnalité de mon chéri pendant les cours de préparation à la naissance et après l'accouchement : élève plus dissipé qu'attentif en cours ! Mais à la fois, il veut bien faire, pose des tas de questions...très excité par cette expérience nouvelle : la toilette de bébé. 

Il y a eu donc un petit cours théorique pendant les cours de préparation à la naissance : on nettoie du plus propre au plus sale (oui c'est bien de la théorie, moi c'est plutôt du plus sale au plus propre...je me débarrasse de la tâche la plus ingrate en premier!). Ensuite vient l'arrivée de bébé, et comme j'ai eu une césarienne, je n'ai aps pu m'occuper de ma puce pendant 48h ! Doudou était donc tout content d'être le premier à prendre soin de notre fille.

A la maternité, on reste généralement 3j voire jusqu'à une semaine en cas d'accouchement complexe, c'est aussi le temps qui nous permet d'engendrer des informations pour s'occuper de notre progéniture. 1ere fois, on nous montre, 2e fois, on fait et on est observé et la 3e fois on est sans filet sur place et on peut toujours bipper en cas de problème et poser des questions. Changer un nourrisson, ce n'est pas comme changer un bébé ! Il y a en effet une nuance subtile qu'on ne nous dit pas ! A ses premiers jours de vie, un nourrisson hurle (c'est son seul mode d'expression) quand il est dénudé, qu'il faut gérer avec une certaine angoisse (mais qu'est-ce qu'il a, a-t-il mal, qu'est-ce que je ne fais pas bien ???). Un bébé ça gazouille, ça chouine, ça crie...Bref le niveau de décibel n'est pas le même ! Je vous rassure inutile de sortir vos boules quies si vous êtes déjà sensible au bruit. Curieusement lorsque c'est VOTRE bébé, vous avez un seuil de tolérance au cri de bébé décuplé. Comme de super-pouvoirs de maman, vous allez trouver le moyen de comprendre et de rassurer votre enfant. Ce qui est encore plus étrange c'est d'avoir l'impression que votre bébé crie moins fort que les autres ! Déjà à la maternité, vous allez très vite repérer le cri de votre mini-vous parmi tous les autres. Un peu comme chez les pingouins, votre bébé reconnait la voix de sa maman parmi tant d'autres et vice-et-versa ! De super-pouvoirs je vous dis ! 

Revenons à la toilette de bébé. Le papa est donc fin prêt à se lancer seul dans l'aventure du change : un pipi c'est "cool" ça se gère assez facilement pour le nettoyer par contre l'habillage quel enfer pour lui ! "Y"a trop plein de boutons...et pourquoi un coup les boutons sont devants et un coup c'est derrière ???" Un conseil, investissez dans les tailles naissance et 1 mois dans des bodies et pyjamas qui se boutonnent tous devant ! Au début vous prendrez soin de prendre votre temps pour déshabiller et d'habiller bébé...mais comme nous avait prévenu la puéricultrice, à force de le faire 6 à 10 fois par jour, on ne déboutonne que la moitié des boutons pressions et d'un coup sec pour gagner du temps et on se dépêchera de reboutonner pour passer à d'autres tâches plus intéressantes ! 

Pour le caca c'est une autre affaire. Lorsque bébé vient de nous rejoindre dans ce monde bruyant et froid, il lui reste un peu dans son estomac, quelques restes de sa nourriture self-service qu'il avait dans le ventre de maman. Et ses premières selles sont "le méconinum"...késako encore... ce n'est donc pas le "caca standard"... celui qui colle, qui pue, qui explose dans la couche ! Cela m'a bien fait rire quand Doudou lancé en solo avec des sage-femmes le regardant a balancé : "Oh ça va, y'a pas grand chose, ce ne sont que de petites boulettes vertes/jaunes et cela ne sent pas si mauvais que ça !" Mortes de rire elles ont dit "Oh mais la nature est bien faite, c'est progressif, avec l'allaitement et le développement de l'appareil digestif de bébé  les selles vont devenir plus liquides, plus volumineuses, d'aspect et couleur variés et enfin plus ordorantes...surtout après avec la diversification !" Donc en gros, on va s'y habituer... Bon de toute façon vous n'avez pas le choix, en moyenne vous allez devoir changer sa couche jusqu'à ce que bébé devient un enfant qui ira au pot ! Vers 2 ou 3 ans je crois ! A vos calculatrices, 6 à 10 couches par jour (bon ok au début, ensuite cela va en dégressif mais pas dans le prix des couches curieusement ! Ah les filous !) pendant 3 ans disons, cela fait environ : en moyenne bébé va utiliser environ 4200 couches à usage unique jusqu'à son entrée en maternelle pour un budget moyen de 1 euros par jour, soit entre 1000 à 2000 euros étalés sur 3 ans ! Alors je ne vous parle pas du budget coton et lingettes qu'il faut ajouter si vous ne voulez pas mettre au sale une batterie de gants de toilettes au sale chaque jour ! 

Personnellement, comme toute femme moderne j'avoue utiliser des lingettes ( je sais : pas bien, pas écolo) : lingette démaquillante, dépoussièrante, nettoyante pour les wc, et enfin pour nettoyer bébé. Cela facilite bien nos vies pressées et évite d'encombrer nos étagères d'accumulations de flacons divers dans notre maison ou dans nos sacs quand nous sommes en déplacement. 

A savoir : certes le gant de toilette ou le coton sont des options plus écologiques, demandant aussi d'avoir de l'eau à proximité. Quand vous nettoyez bébé vous avez la sensation d'avoir fait un geste pour votre porte-monnaie et l'écologie ! Bravo ! Mais vous aurez vite compris que c'est tout à fait envisageable quand vous avez affaire à un pipi mais dans le cas d'un caca explosif, la lingette gagne tous les suffrages ! Car elle "accroche" bien les selles plutôt que de les déplacer la "chose", et limite donc à devoir changer complètement la tenue de bébé s'il y a dérapage incontrolé pendant le change ! Et pourquoi donc la prunelle de vos yeux aime gigoter dans ses excréments ? Phénomène aussi extraordinaire...comment les selles arrivent à migrer jusqu'au nombril de bébé !!!? Mystère ...

Après un petit sondage auprès de jeunes mamans, il semblerait que la toilette de bébé ne soit pas la tâche préférée des papas ... Ben voyons, vous croyez sincèrement que les mamans aiment tout autant cette tâche ingrate ? La différence c'est que la vision des hommes est assez limitative... Exemple : mon chéri pense toujours qu'il faut juste changer bébé à chaque repas. Au début c'était 8 fois par jour et maintenant 4 à 5 fois max... Comment dire...bébé remplit sa couche quand il en a envie. En effet le repas est un repère. Vous choisirez de changer avant ou après mangé mais de toute façon en bonne maman, dès qu'il y a odeur suspecte, vous vous mettrer à renifler le derrière de votre bébé et "palper" la couche pour faire le diagnostic sans appel (surtout si bébé chouine au passage...) : "faut la changer!"... Eh bien sûr quand vous êtes seule avec bébé, vous allez fissa en direction de la table à langer. Vous aurez envie de faire partager cette belle expérience à votre chère moitié et entre vous ou en public vous annoncez haut et fort "faut la changer"; comprenez Messieurs le message indirect "faut que TU la changes!". Enfin c'est comme ça que cela se passe chez moi ! Je me tape tous les changes tous les jours de la semaine, donc le soir et we c'est relache pour moi, je délègue à mon Doudou ! Je disais donc que mon chéri n'a pas trop compris pourquoi il fallait changer sa fille AUSSI en dehors des repas..."Ben quoi c'est fait pour ça une couche ? Pour stocker !" Alors je lui rétorque assez énervée par cette remarque "tu apprécierais toi d'avoir ton urine et tes selles collées sur tes fesses pendant des heures ?"... Pas faux me dit-il mais pas plus convaincu...Alors je sors l'argument qui fait mouche : "Si on ne la change pas régulièrement, elle aura des irritations aux fesses, et ce sera douloureux et elle va nous faire vivre un enfer parce qu'elle souffrira!" Ajoutez cela un petit ton dramatique comme quoi il faudra peut-être allez chez le médecin et je l'achève en lui disant "et tu devras lui mettre de la crème sur les fesses à chaque change le temps que ça aille mieux!". Là je sais que j'ai gagné. Car je ne sais pas pour vos hommes les filles, mais le mien n'aime pas la crème...ça poisse les mains qu'il me dit ! Déjà je lui fais la guerre pour qu'il en mette quand nous allons à la montagne ou à la place ! Et comme il aime sa fille et qu'il ne veut pas avoir à gérer un conflit de plus avec la maman : il s'avoue vaincu ! VICTOIRE !!! Mon chéri s'y colle parce qu'il n'a pas la choix et qu'il veut la paix des ménages, mais c'est surtout parce qu'il aime sa fille !

Un peu d'indulgence et de patience, ne lui en demandez pas trop, s'il sera prêt à lui nettoyer les yeux, le nez, lui donner son bain. Par contre il ne pourra pas penser à TOUT et comme vous. Il oubliera d'essuyer les oreilles après le bain, de lui donner des vitamines, voir d'oublier qu'on a DEJA donné ses vitamines, de ne pas savoir quels vêtements lui mettre (jouer à la poupée ce n'est pas son truc) : un body et un pyjama c'est bon il gère ! Je me souviens de ce moment très rigolo quand je lui ai présenté toute fière la garde-robe de notre puce : top, pantalon, chaussette, collant, robe, legging, salopette etc... Euh comment met-on un collant à un bébé qui bouge tout le temps ? C'est quoi tous ces boutons : un coup ils sont devant, un autre ils sont derrières !? Pourquoi il y a des top qu'il faut enfiler par la tête ? ... Pas évident pour nous non plus mais ça on ne le leur dira pas ! Conservons cette illusion que nous, nous savons faire !!! 

Vous aurez remarqué que je suis très "livre"...en voici donc un très bien illustré pour faire quelques piqures de rappels sur les soins à donner à bébé... 

http://www.franceloisirs.com/assets/ctx/franceloisirsV4-1/display/000/108/859/1088595.jpg

 

 

 

 

PlumeQuiEnfante 09/01/2012 16:50

Je l'imagine bien ton homme, tiens ! ;-)
Je crois qu'avec le mien, il y aura des choses à raconter.
Je garde sous le coude l'argument de la crème et du docteur parce qu'infection au derrière parce que pas assez changé... ça sera très utile pour le faire PLIER à mon avis...
Biz