Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Légende urbaine : mon bébé fait ses nuits...

Il est 6h du matin et bien sûr, je suis debout et déjà je sens une certaine routine au bout de 2 mois. La nuit a été hachée comme depuis la naissance de mon oisillon. Au départ, elle était tellement petite qu'il nous fallait la réveiller toutes les 3h30 pour la nourrir x 8 par jour. Autant vous dire que cela n'était pas facile au démarrage mais l'inquiétude qu'elle ne continue pas à grandir était plus forte que de regrette notre ancienne vie de marmotte.

Car c'est fini la grasse matinée quand on a des enfants, ou alors si vous avez un conjoint qui veuille bien rogner sur son quota de sommeil pour vous laisser vous reposer le we ! Du moins, jusqu'à la phase d'adolescence de votre descendance qui ne voudra pas sortir de son antre avant midi (souvenirs, souvenirs...).

Maintenant c'est à la demande ou plutôt devrais-je dire à l'alarme-réveil musical "j'ai faim! j'ai faim, j'ai faim" qu'elle mange. Vous devrez donc soit déguainer plus vite que Lucky-Luke votre sein et le lui faire prendre correctement car en cas de mauvaise position et plein de frustration votre bébé hurlera de plus belle. Ou lors de la mise en place du biberon ce sera à vous de trouver l'énergie et surtout l'habileté de préparer le biberon en aveugle, les yeux tout collés. Alors évidemment, vous essayerez d'ouvrir un oeil pour vérifier que vous avez bien mis la bonne quantité d'eau sans en renverser et idem pour la dosette de poudre (sinon même joueur joue encore!). Mais surtout, très important,vous devrez faire en sorte que le parcours jusqu'à la cuisine ne soit pas jalonnée d'obstacles ! Un conseil, dégager le parcours vers votre cuisine...ou si vous habitez une maison et que les chambres ne sont pas au même niveau prévoyez le chauffe-beron dans la chambre de bébé ! Finalement donner le sein a un côté pratique indéniable dans ces cas là. Par contre, ce sera toujours à vous de vous levez. Je fera un article particulier sur l'allaitement vs le biberon, car j'ai du dès le départ faire un allaitement mixte (pas assez de lait, et bébé tout petit).

Revenons à cette expression : bébé fait ses nuits ! Le rythme de  bébé lui est propre. Même s'il y a un repère assez facile, quand on a faim, on se réveille. Cela marche pour les grands aussi. Donc faire ses nuits signifie en fait que votre bébé a suffisamment de réserver pour ne pas avoir à réclamé au milieu de la nuit. C'est le créneau entre minuit et 6h du matin (Oh la la dormir 6h d'affilée, le rêve de jeunes parents). Par conséquent j'en déduis qu'il nous faudra patienter qu'elle grossisse encore un peu pour pouvoir atteindre ce Saint Graal. C'est donc ça ! Voilà pourquoi nos parents ont ce réflexe de toujours vouloir nous donner à manger quand on leur rend visite : "mange ma fille, tu es toute maigrichonne !" et hop tu repars pour ne pas les contrarier avec des doggy-bags multiples pour remplir ton congélateur ! Mais bon, on ne rechigne pas trop, ça peut dépanner les bons petits plats de maman et papa quelques fois ! 

Il a des méthodes pour que bébé fasse plus ou moins rapidement ses nuits. Mais c'est plutôt égoïste de vouloir lui imposer un rythme d'adultes. A la fois, quand vous serez au bord de la crise de nerfs par manque de sommeil, et que vous avez des envies d'envoyer bébé par la fenêtre, là il est temps de consulter pour faire quelque chose.

Déjà, il y a l'organisation des "gardes" c'est comme dans les séries TV Grey's ou Urgences, il y en a un qui va devoir veiller et se lever pour s'occuper du mammifère qui a faim. Même si vous allaitez il est possible que Monsieur contribue, la solution ultra-glamour : le tire-lait. 

Plusieurs organisations existent : alternance 1j sur 2, ou alors vous décidez comme un accord qui se lèvera au milieu de la nuit... Doudou s'est spontanément porté volontaire ! Enfin ça c'est la théorie, car évidemment il y a des nuits ou bébé veut manger à minuit, 1h, 2h, du matin ! Donc décision jusqu'à 3h du matin c'est moi et ensuite c'est lui ! Car lui doit se réveiller vers 6h45 pour aller bosser, cela me laisse alors de quoi récupérer jusqu'au prochain biberon.

Car en rythme de croisière, c'est environ toutes les 4h maintenant, sauf que parfois notre oisillon décide d'elle même de zapper 1 biberon. Quand je fais le bilan de la semaine (car je note pour voir ses progrès), elle fait ses nuits en fait mais entre 18h et 2h du matin ! Ah la vie est mal faite, mais on devrait être content : au moins on peut manger tranquillement et profitez de la soirée.

Sinon les astuces pour aider bébé à faire ses nuits c'est de diminuer progressivement la quantité de lait du biberon, à donner du milieu de la nuit. Par exemple en ce moment, nous faisons des biberons de 150ml, donc celui du milieu de la nuit est à 120ml. Bon ok je vous l'accorde quand on donne le sein, ce n'est pas pratique à gérer cette histoire de quantité et on ne va pas arracher de la bouche de notre petit chou le sein de sa mère...il y a toujours le recours au tire-lait. Et bien sûr, cela ne fonctionne que si votre bébé ne hurle pas après son "régime forcé", preuve qu'il a encore faim ! Je ne suis pas forcément pour obliger ma fille à suivre mes horaires de sommeil. Déjà si petit et stressé par des horaires stricts...elle aura bien assez le temps de s'y faire quand elle ira à l'école. Mais il est vrai que je n'ai pas cette angoisse de reprise de travail juste après mon congé maternité dont la fin est prévu dans un peu plus de 1 mois.

Enfin, la raison de cet article matinal est que ma puce a commencé à crier à l'heure théorique de son biberon, je me suis donc dépêcher de préparer un biberon, pour constater qu'elle s'est rendormie !!! Traitresse où est la solidarité féminine ??? Tant pis, un biberon jeté dans l'évier, car une fois préparé un biberon ne se conserve pas plus d'1h en température ambiante et il faut le lui donner dans la demi-heure s'il a été chauffé. Du coup vous êtes réveillée, vous n'avez pas envie de vous rendormir...alors vous vous trouvez des occupations ménagères : ranger le linge propre du séchoir, faire du repassage, sortir la vaisselle du lave-vaisselle, faire un gâteau (!)...

Vous l'avez compris, le manque de sommeil continu vous n'y échaperez pas. Et on va encore vous dire que c'est "Que du bonheur!" ! En fait, comme la vérité...le bonheur est ailleurs ! Affaire classée ...