Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les FIV se suivent mais ne se ressemblent pas

La rentrée de l'oisillon étant passée, avec Doudou nous nous sommes remotivé pour faire notre 3e essai FIV. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.  J'étais désespérée de notre dernier échec et il nous a fallu du temps mais nécessaire. Nous y voilà je couve 2 embryons depuis 1 semaine...

Oui 'ai gardé cela un peu cette essai pour moi et mon entourage proche, car j'étais passé par tellement de phases de découragement, de déception, de questionnements avant de nous lancer. Et puis si cette fois sonnait le glas de mes espoirs et que l'on m'annonçait le verdict : Madame vous êtes en ménopause, la stimulation n'a rien donné, c'est fini ! Je m'attendais à cette éventualité et essayait déjà de convaincre Doudou d'envisager potentiellement une FIV DO. 

Mais non, Doudou y a cru fort, même s'il ne montrait pas ses inquiétudes. Nous avons donc recommencé le même traitement que la dernière FIV à moi les joies du Gonal-F... Le timing était bon, Doudou partait en déplacement une semaine avant, moi au niveau boulot, les pds et échos tombaient avant la période "chaude" de ma nouvelle mission. 

Phase  1 : monitorage de l'ovulation : 

  • La première pds de contrôle : angoisse n°1, la secrétaire n'a pas reçue le fax, le laboratoire près de chez moi a une panne informatique, je les appelle et je me rends en urgence chez eux après le boulot, mais ouf au moment où j'arrive les résultats sont faxés...
  • La seconde pds et écho ; angoisse n°2 l'écho montre seulement 4 follicules j'anticipe l'appel de la secrétaire qui m'annoncerai qu'on arrête la stimulation. Et je reçois un appel de sa sécrétaire elle n'a pas reçu le fax des résultats de l'écho. En panique chez mon client, je lui demande gentiment comme faire fonctionner l'imprimante fax...
  • La 3e pds et écho : angoisse n°3 j'ai un appel en plein réunion chez mon client, la sécrétaire cette fois encore, n'a pas reçu le fax de la pds du laboratoire près de chez mon client (au moins je me dis s'il y a un souci je peux réagir plus vite). Ben mon intuition était bonne mais cette fois, le labo affirme d'avoir faxé 2 fois à la secrétaire et cette dernière affirme qu'elle n'a rien reçu. Au final, je demande au labo de contacter directement la secrétaire et de l'informer par téléphone des résultats...Mais bonne nouvelle on continue et j'ai ma date de ponction, malgré le petit nombre de follicules final (8) on y va !

Eh oui quelle histoire, il fallait prendre sur soi pour ne pas y voir un signe  du destin : non tu ne feras pas cette fiv ! Mais c'était sans compter un dernier petit coup de stress le we avant le jour J de la ponction :

  • Angoisse n°4 : 22h samedi appel de Dr D. sur mon portable "Madame, j'ai un spermgramme de votre mari qui a plus d'1 an cela va poser un problème nous allons devoir annuler la ponction !" Hein ???? Quoi ??? Je le rappelle fissa et lui dit que si si on a un spermo plus récent et que même je lui ai envoyé par mail, à la demande de sa demande il y a plusieurs mois. Donc je réveille Doudou (qui oui dormait déjà à 22h un samedi soir !) je le somme de me scanner son spermogramme et de l'envoyer au gynéco. Je lui demande par SMS s'il l'a bien reçu et pour finir je lui rappelle que notre 100% doit être renouvelé, les a-t-il bien envoyé à la sécu comme il nous l'a dit ? Est-ce que cela ne posera pas de souci le jour de la ponction ? "Oui c'est bon me répond-t-il laconiquement par sms , je l'apporter le jour J".

A côté de cela, il a fallu également s'organiser avec belle-maman pour qu'elle puisse emmener l'oisillon au centre de loisirs car nous devions avec Doudou être à 8h à la clinique. Ouf, heureusement on peut compter sur la famille. 

Jour J de la ponction

Cette fois on n'a pas la chambre VIP, on la partage avec un autre couple qui arrive bien après moi mais dont la femme passe avant moi. On a attendu presque 1h30 alors que la dernière fois juste après moon arrivé je partais pour le bloc. Ensuite, c'est mon tour, je suis shooté à l'Atarax et j'essaye de me détendre. Cette fois l'anesthérie locale est bien local, car j'étais bien éveillée et je sens tout... sans trop de douleur mais quand même j'ai douillé ! Au milieux de ma ponction, j'apprends que c'est un peu le bordel, car une femme s'est présenté à la clinique en cycle spontanée et une secrétaire l'a fait poireauter et a indiqué qu'il n'y avait pas de chambre pour elle ! Je sentais Dr D. assez énervé, mais il est resté super calme et pro.

Je retourne dans ma chambre, le médecin viendra nous annoncer le nombre d'ovocyte. Mais l'infirmière m'annonce déjà "il y en a Madame". Je repars avec cette information pour rassurer Doudou. J'attends aussi longtemps mon petit déj (décidemment rien ne se passe comme prévu), une infirmière s'énerve et me l'apporte en s'excusant de l'attente...Il est 11h, euh oui moi je suis à jeun quand même ! 

Dr. D débarque enfin, et annonce à l'autre couple : "vous en avez 7 ovocytes fécondés... ! Donc il y aura sûrement des embryons congelés". Que j'envie de beau résultat. Mon tour, et me voilà à nouveau sous stress "pour vous, il y en a 5, on se revoit dans 2 jours." Ooooh comme la dernière fois, même résultat 5 fécondés. Bon finalement avec moins de follicules mais même résultat. On se met à y croire. Le labo nous appelera pour nous indiquer le lendemain combien d'embryons. Oh la la on prie très fort pour qu'ils se développent

J+1 : le nombre d'embryons

Il y en a 4 m'annonce fièrement la laborantine. Et me confirme de venir la vessie pleine le lendemain pour le transfert.

J+2 : le transfert

En arrivant dans le bloc, l'infirmière nous annonce après un bref bonjour : on va vous en transférer 2, et ils sont très beaux J2 à 4 cellules avec peu de fragmentation (catégorie 411)  êtes-vous d'accord ? Euh ben oui on est d'accord !!! On est trop contents avec Doudou, nous avions en mémoire la déception d'en avoir eu qu'un seul la dernière fois. Cette fois on veut y croire !!! On double nos chances. 

Et sinon qu'en est-il des autres se sont-ils développés ? Le médecin nous annonce après le transfert, qu'ils sont moins beaux et qu'ils vont les pousser jusqu'à J5 pour voir si on peut les congeler.  Mais en fait nous avons eu cette fois 4 embryons !

Comme quoi, ce n'est pas la quantité de follicules qui donnent le maximum d'ovocytes et d'embryons. Nous serons avertis par courrier si nous avons des embryons congelés pour une future TEC.

Voilà vous savez tout, je couve donc 2 embryons top qualité il paraît. En regardant le site de la clinique, j'ai retrouvé la statistique suivante : 67% des transferts de 2 embryons de bonne qualité ont donné des grossesses évolutives mais conduisant à 58% à des grossesses gemellaires ! Dans quelle partie des statistiques vais-je tomber ? La suite au prochain épisode !

.

 

sur le médicament atarax 30/11/2015 12:39

Félicitations à vous deux alors ! J’ignorais qu’il fallait prendre de l’Atarax avant l’anesthésie ! En tout cas, j’ai hâte de lire la suite !

Pimpiche 22/10/2014 15:09

Bon , une bonne nouvelle malgré tous ces obstacles... Moi aussi j'y crois et croise les doigts ;) je vous envoie plein de bonnes ondes et bravo pour votre ténacité !