Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réunion d'information FIV chez SVP/Cochin

 

Voici le retour de notre réunion d'info FIV/ICSI du 14/12. Cela lieu 1 fois par mois de 18h à 20h (on peut donc y aller après le boulot). C'est une réunion pour nous expliquer en gros ce qui nous attend...

J'arrive donc un peu en avance, doudou me rejoint plus tard car il était en réunion.
Une cinquantaire de couples (ah quand même ! ). On a l'impression de venir à un jeu télévisé de mauvais goût où nous allons avoir à passer des épreuves successives avant d'avoir notre bébé ! 

Mais heureusement, la sage-femme et le biologiste qui anime la réunion, sont très pédagogues, sympathiques et souriants et rassurants. 
Mais ils nous rappellent sagement que tous les traitements pour obtenir une FIV, nous donne à nous les couples en situation d'infertilité (et non de stérilité c'est important la nuance), au même niveau de chances que les couples qui n'ont pas de "soucis". Ensuite, eh bien c'est aussi une question de chances et de nature... 

Une fois dit tout cela, voilà qu'ils commencent à nous réexpliquer les principes de FIV et ICSI, mais la partie intéressante avant de se lancer dans les statistiques, c'est que globalement, à partir du moment où nous commençons notre protocole (c'est à dire la 1ere écho pour vérifier que nos ovaires sont au repos après pris de pilule), nous avons généralement 2 mois à attendre pour avoir l'assurance que notre et notre noisette est en place !
Ensuite entre 2 essais, c'est 3 mois d'attente pour s'en remettre ce qui n'est pas de trop, d'un point de vue physique et psychologique. 

Au niveau des chiffres SVP se situent dans les 30 à 38% de réussite selon FIV classique et ICSI une fois les embryons mis au chaud, ensuite le taux de réussite pour avoir un accouchement à terme tombe à 20%. 
Le biologiste, un brin moins délicat qu’elle, nous annonce : « il y aura de la perte, il vaut mieux donc avoir beaucoup d’ovocytes, pour ensuite avoir plusieurs embryons, et enfin avoir quelques uns viables à transférer.»

Dans ce centre, ils choisissent en général de mettre 2 embryons surtout quand il n’y en a aucun à mettre « au frais », mais ensuite, le choix est collégiale entre médecins et patients. 
Ils ont été très pros, et il n’y a pas eu trop de questions posées (à part l’hirondelle qui a osé en poser 2 ). 
Hirondelle :
« Est-ce que le biologiste peut changer d’avis entre la FIV classique et ICSI le jour de l’analyse des zozos ? » - Oui. FIV classique prévue mais on voit que les zozos sont trop peu nombreux alors que les spermogrammes précédents disaient ok pour FIV. 
« Le délai moyen annoncé de 2 mois peut-il être plus long suite à la durée de la prise de pilule ou des stimulations ? » - le prise de pilule peut être écourté si le nombre d’ovocytes au repos est trop faible (c’est mon cas), et mais pour la stimulation c’est généralement 14j comme une simulation de début de cycle avant une ovulation « naturelle ». 
Questions Hommes : 
« Y –a-t-il contre-indication pour faire l’amour même pendant le protocole ? » - Non, mais comme Madame aura plutôt les ovaires qui tirent c’est la chute de libido assurée  !
« A-t-on les statistiques de réussite à chaque étape après avoir passé les étapes : ponction, mise en contact, puis embryon transféré… » - pour maximiser les chances c’est plutôt 5 à 20 ovocytes, puis choix d’embryons viables à conserver 60% en moyenne, et après 1 à 2 jour d’évolution, on arrive aux 30% environ, donc c’est presque 2 à 3 embryons possibles à transférer... 
Questions femmes : 
« Si je ne peux pas avoir de pilule pour des raisons médicales, comment je fais ? » un dosage spécial de décaptyl avant les coquelicots ...je n'ai pas tout compris la réponse, mais c'est possible donc. 
« 4 FIV c’est uniquement 4 essais remboursés par la sécu ? » - non c’est l’équivalent de 4 ponctions (on redémarre de zéro si interruption du protocole pour des problèmes de stimulation avant la ponction, si TEC suite à la dernière ponction, cela compte pour le même essai pour la sécu) , ensuite c’est à notre charge si on veut continuer plus loin avec l’accord des médecins : c’est 5000 euros environ ! mais bon on ne va pas y penser pour le moment hein ? 

Cela a donc duré 2h, doudou était très content de l'intervention. Moi aussi. 
Au niveau timing, ils nous ont bien dit qu'ils pouvaient adapter l'intervention de ponction et de transfert en fonction de nos vacances ...en gros il faut continuer à vivre "normalement" 

La conclusion, c'est d'aller chercher ce qu'il faut à la pharmacie et prochain rendez-vous donc le 13/1 pour mon cours de pic-pic car c'est quand même mieux de ne pas dépendre d'une infirmière qui peut générer du stress supplémentaire. 

Comme vous le voyez, on est bien pris en charge, et le personnel est vraiment top et à l'écoute. 
On peut les joindre le jour, si on a des questions, et en cas de problèmes la nuit lié à la stim par exemple, on peut appeller les urgences de Cochin. C'est plutôt rassurant.

On ne le dira jamais assez, une fois le diagnostic validé, c'est vrai que tout s'enchaîne assez vite, mais il faut avoir faire la batterie d'examens avant.

 

Hirondelle 11/04/2012 18:13

Eh oui, la nature garde aussi tous ses droits, un FIV ne signifie malheureusement pas un bébé à tous les coups. C'est très rare que cela fonctionne du 1er coup, mais c'est possible. J'en suis la
preuve.

Noni 11/04/2012 10:44

punaise... Les chiffres de 20 et 30% me font froid dans le dos. je pensais quand même, vu le parcours du combatant que c'est, qu'il y avait plus de réussite que ça!!
J'ai mis presque trois ans à tomber enceinte, j'ai touché du doigt l'angoisse qu'on peut ressentir quand tout va de travers alors qu'on veut tellement un enfant. Mais je l'ai seulement touché du
doigt, car pour moi, une opération a suffit: j'étais enceinte 4 mois plus tard. J'ai "juste" eu a passer sur le billard, pour qu'on m'enlève une enorme kyste, et qu'on me perce de pleins de petits
trous mon autre ovaire.

Je souhaite du courage et surtout de la réussite à tous les couples qui se lancent dans ce long parcours!!