Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sevrage d'une maman accro à son oisillon : 1er jour

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/6/6/9782012380660.jpg

Aujourd'hui est un jour spécial, c'est le premier jour de sevrage de maman. Car oui je suis en sevrage, j'ai réalisé que j'étais devenue totalement addicted de ma fille !!! Même si tout naturellement je ne suis pas une maman poule scotché à ma fille 24h/24h, je me suis faite à ce petit oisillon qui gazouillait près de moi la journée. Bien sûr, je l'avais déjà confié le temps de quelques heures matinée ou après-midi aux gentilles mamies dévouées, mais là, je vais tenter de tenir presqu'une journée entière. J'ai déposé ma fille chez ma mère à 10h30, il m'a fallu presque 3/4 d'heure pour la quitter avec toutes mes recommandations de maman-oiseau angoissée...Pourtant je devrai lui faire confiance, ma mère m'a bien elevée et je n'ai jamais eu d'accident petite m'a-t-elle rappelé (pas faux...Grrrr). Bref, je suis partie avec une petite boule à la gorge à ma séance de sport en me répétant, que mon oisillon est entre de bonnes mains et que cela allait nous faire du bien à toutes les 2. Terrible le départ où ma fille fait de grands sourires à mamie qu'elle lui réserve quand je l'amène....une pointe de jalousie j'avoue... 

Retour à la maison, sans poussette, et pas un bruit dans la maison...Ouiiiiin où est mon bébé...je ne résiste pas à l'envie d'appeler ma mère pour savoir si le déjeuner s'est bien passé. Une première pour la mamie, mais bon c'est comme le vélo donner la cuillère ça ne s'oublie pas hein ? Elle me rassure, ma fille a bien appris elle a ouvert la bouche pour faire comprendre qu'elle, c'est sûr elle sait ! Ouf, elle a bien tout mangé et sans problème. Mais pourquoi donc je m'inquiète comme ça ! Que c'est dur le lâcher prise et ce, malgré tous les bouquins de développement personnels que je peux avaler cul sec... Qu'est-ce que ce sera quand elle volera de ses propres ailes...au plus tôt dans 18 ans, et au plus tard...hum...non en fait, pas envie d'avoir une tanguinette à la maison ! Avant de se projeter trop loin, dans un peu plus d'1 mois, je retournerai travailler mais au moins la journée, le travail m'occupera l'esprit.

C'est donc ça être maman, s'inquièter de savoir si elle va bien, si elle a mangé, si elle est heureuse sans être à ses côtés ? Ben voilà, c'est donc ça ! Vlan, flash back sur toutes les remarques bienveillantes de mes parents qui pouvaient m'agacer parfois...et ma fille n'y dérogera pas à cet héritage de commentaires et de conseils qu'elle recevra et en fera ce qu'elle veut plus tard... Etre parent, nous renvoie à notre enfance et à la façon donc nous l'avons vécue. Des craintes de faire des erreurs comme nos parents en ont pu en faire et comme nous en ferons à notre tour. Mais on se contruit avec ce qu'on a. Par imitation ou opposition. Restons zen, on fait de notre mieux et notre enfant le comprendra aussi, le jour où à son tour il sera aussi parent. 

Noni 02/04/2012 14:07

Oh bin tu verra, il va y avoir des moments où malgré qu'elle sache chez qui elle est, elle pleurera a ton départ. C'est normal, c'est ce qu'on appelle l'angoisse de la séparation.
Ma fille est en plein dedans: grosses larmes dès que je ne suis plus dans son champ de vision. MAIS pas de panique, si on tend l'oreille derrière la porte, on se rend compte qu'en moins de deux
minutes, tout rentre dans l'ordre. Il faut juste resister à l'envie de revenir dans la pièce, de refaire un calin a bébé,... Si non, cette periode risque de ne jamais passer... (je parle bien sur
de quand on la dépose chez nounou ou a la crèche (dans ton cas ta maman), a la maison c'est différent^^)

En tout cas, contente que ca se passe bien pour elle^^

Hirondelle 28/03/2012 14:28

2e jour de sevrage aujourd'hui...cela s'est mieux passé parce que j'ai filé vite après l'avoir déposé chez ma mère...L'avantage c'est qu'elle ne crie pas quand je la quitte. Elle a l'habitude de la
compagnie de ma mère. Mon petit bout de chou était tout endormie mais au moins elle m'a vu lui dire au revoir. Bouh ! C'est fou comme elle me manque !

Noni 28/03/2012 13:14

Hé oui, je me rappellerais toujours les 3 premiers jours de crèche: je la dépose, elle hurle, je la récupère, elle hurle... Et puis, je ne sais pas par quel miracle, au bout de trois jours, c'était
fini.

Et pour moi, c'était ça l'important: que ma fille soit bien là ou elle est, avec ou sans moi (avec moi, c'est sur, c'est mieux, mais sans moi, si je veux être bien, il faut qu'elle le soit aussi^^)

PlumeQuiEnfante 28/03/2012 11:46

Il m'intéresse ton bouquin. Effectivement une maman ne doit pas être gourde. J'ai vu des ces spécimens ! Elle parle à leur enfants de 6 ans comme s'il étaient encore bébés avec une voix
niaise...
Bref, tout ça pour dire que ton addiction à ta fille (à ce stade) est normale. Quand t'as porté un enfant pendant 9 mois (enfin 8 chez toi) et que tu t'en es occupée 20 heures sur 24 en permanence,
c'est logique que la laisser toute une journée ça fasse un gros pincement au coeur. Mais rassures-toi t'as rien d'une maman niaise qui oubli de vivre pour ne se consacrer qu'à son enfant ! ;-)